07/02/2009

Helder Camara aurait eu 100 ans

115695_1.jpg

Le 7 février 2009

Il y a aujourd’hui cent ans qu’un bébé naissait à Fortaleza, Brésil. Il deviendrait Dom Helder Camara. Comme nous, il grandit. Il eut une jeunesse très traditionaliste, il devint prêtre et fut d’abord assez légaliste. Ceci suffit aux autorités ecclésiastiques pour le promouvoir à l’épiscopat à Olinda et Recife. Puis il entendit la voix de Jésus dans le cri des pauvres et il se convertit. Il quitta son palais épiscopal, s’installa dans la sacristie de l’église et sentit ce que c’est que la vraie pauvreté. Il dénonce publiquement les injustices commises dans son pays, lance les “opérations Espérance” destinées à éduquer et responsabiliser le petit peuple. Inspiré par la Théologie de la libération et celle de la non-violence, il lance également le mouvement Action Justice et Paix fondé sur la “pression morale libératrice”. Et lorsqu'il est traité d'“évêque rouge”, il rétorque habilement : « Quand je donne de la nourriture aux pauvres, on m'appelle un saint. Quand je demande pourquoi ils sont pauvres, on m'appelle un communiste. » http://www.fraternet.com/magazine/etr1805.htm

« Dom Helder Camara tout au long du concile Vatican II écrira des lettres: 290 lettres où se mêlent reportages, anecdotes, portraits, dialogues, états des lieux et des questions, méditations, états d'âme. Quatre ans durant lesquels le petit archevêque de Recife, célèbre « voix des sans voix », il ne cesse de « conscientiser » et « d’articuler », dans les coulisses, les acteurs du Concile, théologiens et évêques, jusqu’au pape, sur un programme clair : une église autrement, servante et pauvre pour un monde autrement, plus juste, plus humain, plus fraternel. « Pactes », « complots », angoisses, actions de grâce : ce témoignage d'un mystique actif, animateur discret de la majorité conciliaire, est riche de rebondissements. Jusqu'au rêve d'un Vatican II. »
L'édition française intégrale de cette foisonnante correspondance comptera plus de mille pages. Voici les détails :

LIVRE - « Lettres conciliaires, 1962-1965 », de Dom Helder Camara

couv7400g_260.jpg

J’aurais aimé écrire plus longuement sur Helder Camara. Ce « petit évêque rouge » porteur de courage pour nous, pour tous. Pour la construction d’un monde où la terre est à tous, le pain et l’eau pour tous, et où l’Amour est notre Vie.

Helder Camara est mort le 27 août 1999

Le Credo de Helder Camara

« Je crois, oui je crois qu'un jour,
ton jour ô mon Dieu,
Je m'avancerai vers Toi avec mes pas titubants
Avec toutes mes larmes dans mes mains
Et ce cœur merveilleux que Tu nous as donné,
Ce coeur trop grand pour nous
puisqu'il est fait pour Toi...

Un jour, je viendrai, et Tu liras sur mon visage
toute la détresse, tous les combats,
tous les échecs des chemins de la liberté
Un jour, ton jour, ô mon Dieu,
je viendrai vers Toi
et dans la formidable explosion
De ma résurrection,
je saurai enfin que la tendresse, c'est Toi,
que ma liberté, C'est encore Toi,
je viendrai vers Toi ô mon Dieu et Tu me donneras ton visage.
Je viendrai vers Toi avec mon rêve le plus fou :
T'apporter le monde dans mes bras.
Je viendrai vers Toi et je Te crierai à pleine voix
toute la vérité de la vie sur la terre. »

Commentaires

Merci de tout coeur d'avoir partagé le credo de ce Monsieur. Tipuce

Écrit par : Eliette Robert | 08/02/2009

merci à vous Tipuce!

Écrit par : cmj | 08/02/2009

Qui Est Dieu en fait ?

Est-Il là-bas ... parfois inaccessible ...
ou Le Sommes-Nous tous ici au présent ? Le miracle de la résurrection se passant au moment de la réunion où Son Esprit et le Nôtre ne font plus qu'Un en toute harmonie ...

Amitiés, AM

Écrit par : Anne-Marie | 10/02/2009

merci Anne-Marie. Oui, nous sommes un, les uns avec les autres et donc avec lui et l'univers. Mais tout un chacun a droit à cette réalité dont nous sommes parfois conscients (tes) de jouir. Mais Theilard de Chardin disait, si justement: "How many slices of bread for a thought? Jésus s'identifie avec tous mais spécialement et spécifiquement avec celle et ceux qui ont faim et soif de justice. Trouver la Bonne nouvelle de Jésus dans ce contexte-là n'est pas facile.
avec toute mon amitié
claire marie

Écrit par : cmj | 10/02/2009

Chère Claire-Marie vous faites partie de ceux et celles qui croient que la bible est la parole de Dieu. J'y crois de tout mon coeur.

Écrit par : Robert Eliette | 18/02/2009

merci ma Soeur!! c'est tellement beau que j'en ai les larmes aux yeux...

Écrit par : Patricia | 22/02/2009

Les commentaires sont fermés.