05/02/2009

LIBRE CIRCULATION: OUI

oui.gif

Ceux et celles qui œuvrent à réparer la tasse brisée :

Un grand OUI dans l’urne le 8 février prochain.

Voter ce weekend pour la Libre circulation des personnes. Voter OUI. « En toute connaissance de cause » a dit Micheline Calmey Rey. Le simple bon sens nous dit de voter OUI dans notre propre intérêt d’abord :

Par besoin de pouvoir, nous-mêmes, Suisses, circuler librement dans les autres pays. Par besoin de nous connaître les uns les autres, d’élargir nos horizons, de nous oxygéner, de nous humaniser et de contribuer finalement à la survie de notre espèce humaine. Dans l’intérêt des autres aussi : que nous voulons traiter comme nous espérons être traités par eux, dans leurs pays. Par besoin tout simplement de respecter notre propre dignité humaine qui aspire à dépasser les frontières, les barrières, les déserts. Votons OUI afin de permettre à nos propres ailes de se déployer et de construire une identité commune. WWW. World Wide.

GlobeMainsMSPINTbleu.jpg

Ouvrez s'il vous plaît avec le navigateur Mozilla! Merci cmj

 

Commentaires

Cette votation sur la libre circulation est tout bénéfice pour les Suisses aussi. L'ASIN et l'UDC jouent avec le feu avec des arguments fallacieux. Par exemple à Zurich, les opposants font croire que les étrangers vont dilapider les caisses de pension, l'AVS et l'AI. Les travailleurs de l'UE et hors UE cotisent comme les Suisses et alimentent par leurs cotisations les caisses de pension. C'est un plus pour la Suisse qui sans l'apport de cette argent ne pourrait pas redistribuer aux pensionnaires AVS. Sur l'argument de l'UDC que les étrangers profitent de l'AI il faut remarquer que ces étrangers travaillent dans des métiers à risque (chantiers de toute sorte) et sont plus susceptibles d'avoir des accidents qu'un enseignant ou un fonctionnaire municipal.
Avec ce genre d'arguments on manipule la population.

Écrit par : demain | 06/02/2009

Merci! Ce que vous écrivez contribue à voter OUI en "toute connaissance de cause".

Écrit par : cmj | 06/02/2009

Les commentaires sont fermés.