17/01/2009

Jésus annonçait le Royaume

 


Jésus annonçait le royaume

Défi, suite

Anne-Marie et Michel ont bien voulu contribuer au DEFI, texte posté le 13.01.09 dans mon blog. Merci beaucoup. Leurs remarques constructives m’encouragent à poursuivre la réflexion dans le billet qui suit :

Anne-Marie envoie l’adresse : http://blog.beliefnet.com/conversationswithgod/2009/01/wh... (Anglais et ma traduction libre))

Marianne Williamson réfléchit et questionne : «Que faire face à Gaza ? »

"Penser que les besoins des peuples israéliens et palestiniens sont différents, d’où la nécessaire séparation, est un mensonge. Tous ont le même Créateur et un avenir commun. "

Comment méditer, comment prier ? Nous ne prions jamais seul à seul avec Dieu. Les humains, la nature et nous, sommes un en notre Créateur qui appelle chacun son nom. « Le Seigneur m’a appelé dès le sein maternel, dès les entrailles de ma mère, il a prononcé mon nom » (Isaïe, 49, 1 Il aime chacun, personnellement.

"Face à Gaza, soyons des « activistes spirituels " dit Marianne Williamson. C’est-à-dire, notre pensée, nos sentiments sont prégnants du cri des victimes. Ce cri vient du cœur de Dieu. Jésus l’articule. C’est le cri de l’enfant, du vieillard, du soldat tués par des bombes, des missiles. C’est le cri des vaincus. Des innocents. Dieu n’a, apparemment pas entendu le cri des opprimés. Alors que l’Exode nous dit qu’il l’a fait du temps de l’oppression égyptienne !

Que signifie la lutte pour le règne de Dieu dans la justice et la paix ? Marianne dit que « l’intensité de la prise de conscience humaine, (human consciousness) individuelle et ou collective, devient la base d’une transformation des conditions du monde. »

Comme je le comprends, « les conditions du monde » sont le contenu des systèmes socio-économiques, religieux, culturels. Mondialisés. Le fruit en est la fragmentation de notre petite planète d’une part, l’injustice, la lutte pour la terre, pour la survie des affamés, et d’autre part, les guerres généralisées pour maintenir les systèmes, les « Puissances et les Dominations .» Le perfectionnement pervers et la prolifération des armes à l’échelle mondiale sont, je crois les premières choses à éliminer. La jeunesse en est consciente. « Bread not bombs ! » La JOC, la JEC et la JAC étaient, à l’origine, guidées et motivées par ce but !

La note de Michel au sujet de l’Eglise : « Pourtant l ' Eglise a fait un grand effort missionnaire pour être dans le monde : JOC , JAC , JEC , la CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement) promeut construit la solidarité et la prise de conscience, elle stimule une spiritualité de la solidarité dit Mgr Housset. » Actuellement elle appelle à une aide d’urgence pour les victimes de Gaza. (http://www.ccfd.asso.fr/).

Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) créée par un jeune prêtre belge, l'abbé Cardijn en Belgique (1925) puis en France (1927).

Jeunesse étudiante chrétienne (JEC) créée en 1930.

En Afrique du sud, je peux témoigner de l’héroïque engagement de la jeunesse étudiante et ouvrière chrétiennes, soit YCS et YCW. Issus de contextes économiquement et parfois racialement séparés, la foi des jeunes (des deux sexes) les a rassemblés dans une prise de conscience commune, pour une action concertée, parfois au prix de leur vie, et pour un avenir commun ! Ces jeunes m’ont appris à voir, à évaluer, à agir en commun. Ils m’ont appris à prier à partir de la réalité de vie.

Si les pauvres et les opprimés m’ont évangélisée durant ma vie missionnaire, je peux dire que la jeunesse (chrétienne ou non) m’a, sans exclure personne, montré le chemin vers l’actualisation lente et laborieuse du royaume de Dieu qui défie, encore une fois, ce qu’a écrit jadis Alfred Loisy. Je peux même dire, car je l’ai vu, que même des sections de l’Eglise hiérarchique catholique et des multiples Eglises s’étaient, en partie, converties aux valeurs du règne de Dieu.

Oui, notre prise de conscience doit prendre de la hauteur, et surtout, de la profondeur. Si mon Eglise (nos Eglises) avaient une solution pour « faire la Justice », en son sein et au-delà, cela se saurait. Cela se verrait. (Justice must be seen to be done !) Il faut voir que la justice est faite!

« Prier ne suffit pas, des actions concrètes venant du cœur de chacun peuvent devenir ce « Milieu du Monde où les fleuves charriant nos différences se rencontrent pour transformer un chaudron de haine en un océan d’amour. »

Commentaires

"Jésus annonçait le royaume."

Et le royaume des cieux est de ce monde depuis 1948.

Écrit par : Johann | 17/01/2009

Les commentaires sont fermés.