06/08/2008

HIROSHIMA: 6 août 1945 et 6 août 2008

hiroshima_ruins.jpg

 

 

Il y a 63 ans aujourd’hui, les Etats Unis d’Amérique faisaient tomber sur Hiroshima, la bombe atomique. C’était en 1945.

L’historien Gar Alperovitz (1) a écrit que la défaite du Japon était de toute façon proche. Mais les USA voulaient tester leur « bombe » et montrer à l’Etat soviétique, sa supériorité.

La victoire sur les Japonais n’était donc pas la priorité, celle-ci étant de lancer une course aux armements de destruction massive post-guerre ! Une manœuvre donc ! Hiroshima et Nagasaki furent le lieu de l’expérimentation, les cobayes pourrait-on dire !

Hiroshima Ninive et Los Alamos au Nouveau Mexique

(je dois ce qui suit à Catholic News Reporter : http://ncrcafe.org/node/2034)

Pour commémorer, dans la prière ce massacre, quelques centaines de personnes ont fait le “pèlerinage” à Los Alamos, Nouveau Mexique, là où est née la “bombe” assassine ! Ils ont médité le livre de Jonas (2) le prophète pour le moins très humain et ambigu comme beaucoup de prophètes. Jonas qui rechignait d’écouter l’appel de Dieu lui disant d’aller avertir les Ninivites de ce qui allait arriver à moins qu’ils ne lisent les signes des temps et se convertissent ! Jonas obéit à la fin ! Lui et tous les Ninivites se revêtirent de sacs, s’assirent dans la cendre, et se repentirent de leur péché !  Je prie avec eux ce soir.

Aujourd’hui même alors que j’écris, ces pèlerins américains pour la plupart, se rendirent à Los Alamos, se vêtir de sacs et s’assirent dans la cendre au bord de l’Avenue Trinity Drive ! Dans le silence et la méditation ils ont prié notre Abba de Paix pour la grâce aux USA et partout ailleurs, du désarmement nucléaire et de toutes les armes de destruction massive ou autre.

Little-Boy-Hiroshima-bomb.jpg

L’armée USA avait nommé la bombe"Little Boy"

(1)   www.abebooks.fr/.../tn/+The+Decision+To+Use+The+Atomic+Bomb+And+The+Architecture+Of+An+American+Myth - 147k –

(2)   www.bibel.lu/spip.php?article6 - 30k

Commentaires

Dans la légitime défense, il y a le principe de la proportionalité.
Dans ce cas prècis, ce principe, ne fut pas respecté.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 06/08/2008

Oui. Merci.

Écrit par : cmj | 06/08/2008

"Mais les USA voulaient tester leur « bombe » et montrer à l’Etat soviétique, sa supériorité."

Vous le dites vous-même, ma soeur. Et qui sait combien de millions de victimes ont épargné les morts d'Hiroshima et de Nagasaki ?

Grâce à eux, si j'ose dire, personne, à commencer par les Bolcheviques, n'a osé transformer la Guerre froide en "guerre chaude"...

En histoire, les choses ne sont jamais simples, et le premier degré n'a pas cours...

Écrit par : Scipion | 06/08/2008

"Vous le dites vous-même, ma soeur. Et qui sait combien de millions de victimes ont épargné les morts d'Hiroshima et de Nagasaki ? "
Deux millions de jeunes Américains auraient du être sacrifiés pour obtenir la reddition du Japon par des voies conventionnelles. Mais ce n'étaient que des Blancs, quelle importance pour la soeur raciste Claire-Marie, qui ne voit de beau et de bon que dans les civilisations extra-européennes ?

Écrit par : Géo | 06/08/2008

J'ose espèrer, bêtement, que personne n'a oublié Pearl Harbour...tout de même...
L'Allemagne, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, fut divisée en 2, rasée à 80%, doit-on toujours être proportionnels, dans la punition des crimes commis ?

Vaste question...à laquelle, je laisse notre soeur y méditer...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 06/08/2008

Ma chère soeur, je recherchais toute autre chose et je suis tombé, sur ce texte, que je désire, partager avec vous, dans l'amour du Christ.

La source et l'entier du texte se trouve ici.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paganisme

Mais voila ce qui me titille...

"
Paganisme est un terme générique qui désigne les religions païennes c'est-à-dire ni chrétiennes ni juive.
En effet, les Chrétiens considèrent que les Évangiles s'appuyant sur l'Ancien Testament, le développant et ne le contredisant pas, le Christianisme est l'héritier du Judaïsme.
Cette conception est illustrée par la phrase du Christ : « je ne suis pas venu contredire la Loi(de Moïse), je suis venu la parfaire » et par l'épisode de la Transfiguration (Évangile selon Saint Matthieu, XVII, 1-9) où Jésus apparaît entouré de Moïse (symbole de la Loi) et d'Elie (symbole des prophètes): Jésus et son enseignement sont donc présentés par l'Évangile comme la continuité de l'enseignement de Moïse et d'Élie, piliers du Judaïsme.

Dans la langue courante, le sens et la valeur du mot païen sont contrastés, même si le sens de ce terme porte une connotation la plus souvent péjorative.
Il s'attache à l'histoire du Christianisme où ce qui n'est pas chrétien ou juif est appelé païen.

Cette manière de faire provient de l'usage juif qui consistait à distinguer entre les membres du peuple israélite et tous les autres, les Goyim, Nations, Gentils, qui ne connaissaient pas le culte du « seul vrai Dieu » de la même façon que les Grecs nommaient barbaros ceux qui n'étaient pas héllènes.
C'est donc un terme générique qui n'entend pas définir mais désigner globalement.

Selon certaines conceptions, « paganisme » pourrait désigner les religions ni chrétiennes ni juive ni musulmanes du fait de l'inspiration que puise l'Islam dans l'Ancien Testament.
Cependant, les Chrétiens n'adhèrent pas à cette vision, car ils considèrent que le Christianisme s'appuie sur le Judaïsme et le développe alors que l'Islam ne fait qu'y puiser certains éléments d'inspiration (certes nombreux) et surtout que la Révélation se terminant avec l'Évangile, l'Islam se situe en dehors d'elle.
"


Qu'en dites vous ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 06/08/2008

Je me sens démunie, n’ayant ni les moyens ni l’énergie d’approfondir le texte que vous citez, cher Monsieur. Mais je vous remercie.

Écrit par : cmj | 07/08/2008

"Deux millions de jeunes Américains auraient du être sacrifiés pour obtenir la reddition du Japon par des voies conventionnelles." Il est déjà bien difficile souvent de connaître les coûts humains des guerres qu'on a effectivement livrées ; deviner le nombre de victimes des batailles qui n'ont pas eu lieu tient plus de la voyance ou du préjugé que de l'histoire sérieuse.

Écrit par : stéphane staszrwicz | 07/08/2008

"deviner le nombre de victimes des batailles qui n'ont pas eu lieu tient plus de la voyance ou du préjugé que de l'histoire sérieuse."'
C'étaient les estimations des prévisionnistes de l'armée américaine après les premières batailles du Pacifique, Guadalcanal, Iwo Jima, Okinawa...

Écrit par : Géo | 01/11/2012

Les commentaires sont fermés.