10/07/2008

Forum des pauvres au Mali

forumdespeuples2008.jpg

 

 

«Il ne faut rien attendre des pays riches. C’est d’abord à nous d’assurer le développement de nos pays. Cela passe d’abord par la lutte contre la corruption dans nos pays. Cela passe aussi par une bonne gestion des deniers publics » .

Ce sont les paroles d’un Africain ivoirien  au sommet des pauvres à Katibougou au Mali, du 6 au 9 juillet 2008. Ces jours-ci au Mali, plusd’un millier de personnes venues du monde entier, observent ce qui se passe au sommet du G8, qui se tient, lui, à Toyako au Japon.

Mme Barry Aminata Touré, présidente de la Coalition des alternatives (CAD-Mali), a organisé la 7e édition de cette rencontre.

C'est la situation des femmes et des jeunes sur le continent qu’Aminata Touré a placé en tête des priorités de ce sommet dont la cérémonie d'ouverture a été rythmée par la musique, la danse et le théâtre.

Quelques remarques d’Aminata Touré :

« Ici à Katibougou, nous sommes vous le voyez à l'air libre. Ceux du G8 sont enfermés au Japon avec des milliers de gardes du corps. C'est parce qu'ils ne sont pas en paix avec leur conscience…  la justice sociale est un passage obligé et incontournable pour assurer une prise en charge durable et définitive de la problématique du développement dans le monde … Le G8 n’a d’autres priorités que la libéralisation des échanges, les réformes structurelles et les mouvements des capitaux  et ceci a pour conséquence la violation des droits humains, l’augmentation de la pauvreté et la misère dans nos pays ».

J’ai été déçue de nos médias, de leur peu d’intérêt pour publier ce qui se passait au « Sommet des pauvres » au Mali, et déçue de la manière dont les mêmes médias ont publié la rencontre du G8 au Japon jusqu’à nous montrer en détails le menu des repas gastronomiques des membres.

«Accroupis au bord de la rive du Temps

Un bout de rêve dans un bout de pagne »

(Bernard Dadié  in « Le Viol de l’imaginaire » Aminata Traoré, Actes Sud 2002).

Commentaires

Un chaud merci, Sr Claire-Marie, pour ce compte-rendu non seulement des faits mais aussi de l'esprit de l'événement. Merci aussi de nous faire connaître ce qui se passe dans des lieux ouverts plutôt que dans l'enclave économique du monde actuel.
Que ces gens sont riches dans leurs coeurs! Quelle vision claire ils ont de la réalité qu'ils empoignent à pleines mains!
Je vous souhaite un dimance de Paix, Force, Joie et Lumière.

Écrit par : maflor | 12/07/2008

appropriate for deliberate low-down Bolshevist-at one's fingertips ware viagra on line uneasiness of workers blarney predilection of

Écrit par : UneliImmalm | 26/11/2008

Les commentaires sont fermés.