15/06/2008

Ma méditation dominicale

 

1861838456.jpg

 

«Assise sur tas de foins sec et parfumé, ses coudes vissés aux genoux, son visage d’enfant paysanne entre ses mains, elle contemple l’horizon.»

(J’écrivais ces mots dans mon blog Katatura le 30 décembre 2007)

Le 14, le 15 juin 2008, bien des années plus tard, idem.

Dans la solitude de mon tout petit coin de prière, le fatras des actualités s’écoule de ma tête et de mon cœur. J’écoute … dans le vide de bruit, d’images, de mouvement, vide de temps. Comme une fenêtre ouverte sur l’infini…l’amour de Jésus qui nous habite.

"Parle, Seigneur, ton serviteur écoute" (1 Sm 3,9.10) Et si Dieu ne dit rien, son silence est Amour…et si Dieu est absent : l’attente est sa présence.

« …si vous entendez ma voix … toute la terre m'appartient -
 et vous serez pour moi une nation sainte… » Ex. 19 :5.

Dieu habite le présent. Le Verbe Jésus. J’écoute :

 « Jésus, voyant les foules, eut pitié d’elles parce qu’elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger…

…allez et sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement… » (Mt 9, 36 et 10 : 8).

Ces paroles de Jésus sont rapportées par Mathieu, elles sont lues, aujourd’hui,  dans toutes les églises, pour ce qui me concerne, elles sont un rappel et un appel urgent… « la pitié de Jésus pour les foules fatiguées et abattues »  résonne dans mon cœur et dans ma tête, en moi.

Durant la semaine, avec beaucoup d’autres quand c’est possible, seule quand il le faut, j’essaierai de permettre à l’énergie, à la compassion  de mon bien-aimé, d’exister, de fortifier, de consoler aujourd’hui ici, et plus loin, les personnes qui attendent que reviennent le printemps, les oiseaux, les fleurs … avancer vers un plus de vie !

Si l’on savait le don de Dieu :

J’ai dit à l’amandier : « frère, parle-moi de Dieu…et l’amandier s’est couvert de fleurs ».

Pacifiée, fortifiée, je quitte mon coin de prière encore à l’écoute…

Les commentaires sont fermés.